Étude de cas d’un autiste adulte avec des capacités exceptionnelles de calcul de calendrier

Projet réalisé dans le cadre de la thèse Honor de Jade Desrosiers. Le projet a été débuté en janvier 2020 et devrait se terminer en mai 2021.

Pour plus d'information: jade.desrosiers.1@umontreal.ca

Résumé du projet

Le syndrome du savant est très rare dans la population générale avec une prévalence de seulement 0,06 %. Les personnes savantes ont des retards adaptatifs, mais possèdent des habiletés exceptionnelles contrastant avec leur fonctionnement adaptatif ou cognitif général. Selon Happé (1999), une personne autiste sur dix possède au moins une habileté exceptionnelle et la majorité d’entre elles présentent une aptitude ou un intérêt très supérieur à ses autres compétences. Les habiletés exceptionnelles se regroupent en six catégories principales : calcul, art, musique, langage, raisonnement spatial et mémoire. Parmi ses habiletés se retrouve le calcul de calendrier. Les individus possédant cette capacité sont en mesure de retrouver les différentes caractéristiques correspondant à une date qui leur est donnée. Cependant, en plus d’être peu étudié, il existe peu de consensus dans la littérature quant au fonctionnement de cette habileté.

L’objectif de la présente étude est de mettre en lumière le calcul de calendrier dans une étude de cas menée auprès d’un jeune adulte autiste ayant cette habileté exceptionnelle. En premier lieu, un profil du calculateur et de ses compétences sera réalisé afin de mieux comprendre les limites temporelles des calculs ainsi que le processus derrière les réponses. En deuxième lieu, une exploration des différents comportements associés aux calendriers sera faite dans l’optique de documenter l’intérêt du participant pour les dates.

Équipe de recherche

  
Étudiante responsableJade DesrosiersUniversité de Montréal
SuperviseurLaurent Mottron, M.D., Ph. D.

Organismes subventionnaires

Chaire de recherche Marcel et Rolande Gosselin en neurosciences cognitives fondamentales  et appliquées du spectre autistique de l’Université de Montréal